Conseil en Trésorerie, Solutions et Services bancaires

Nos retours d'expérience Finance / Trésorerie

article
Une nouvelle solution 100% SaaS pour la centrale de paiements et de trésorerie chez Le Gouessant
Auteur(s) : Alexandre GAUDON, Le GOUESSANT et Philippe HELAINE, FINServices

Après avoir réalisé un appel d’offres auprès des leaders du marché, le groupe Le Gouessant vient de déployer une plateforme de centralisation de la trésorerie et des paiements 100% SaaS, avec une signature mobile et des nouveaux services EBICS TS.
Le groupe dispose, ainsi, d’une solution mutualisée pour couvrir l’ensemble des besoins de paiements, cash management, pouvoirs bancaires et conformité, avec suivi des indicateurs de performance.
Dans le cadre d’un mandat de conseil et d’assistance, FINServices a réalisé un accompagnement complet du projet avec les partenaires bancaires et les équipes, sur site et online. L’agilité est plus que jamais nécessaire.
Leader de l’alimentation Bio et aquacole en France, la coopérative cultive un modèle d’agriculture plurielle et durable, en développant sa présence internationale au service de 4000 agriculteurs.
Avec le soutien de la direction générale et financière, un appel d’offres a été lancé auprès des éditeurs leaders en capacité à couvrir l’ensemble des besoins de cash management, paiements, opérations financières (financements, placements, FX), reporting, génération d’écritures et intégration des relevés.

Le projet visait en particulier à :

(i) Moderniser l’infrastructure CITRIX (SAGE XRT, TURBO, PROGEFI…) et remplacer les développements internes par une solution unique accessible en SaaS,
(ii) Disposer d’un workflow de signature électronique 3SKey évolutif avec tablettes compatibles pour les échanges protocolaires EBICS TS,
(iii) Améliorer l’interopérabilité des systèmes comptables / RH / Paiements / Trésorerie, avec une intégration des fichiers et générations des prévisions, jusqu’à la « fiche en valeur »,
(iv) Harmoniser le référentiel et formats XML20022, en assurant une reprise historique optimisée,
(v) Disposer d’un « parallel run » limité tout en évitant le « big bang », avec une prise en main progressive de l’équipe Trésorerie / Banque.


Après un atelier de cadrage et la conception du dossier d’appel d’offres, trois éditeurs ont été analysés en « short-list » à savoir ACA-THETYS / KYRIBA / SAGE-SXA, sur la base du questionnaire de services fonctionnel, technique et tarifaire. ACA a été retenu suite à la phase de négociations et revue contractuelle, pour son offre mieux disante, sa capacité à déployer une solution souple en mode SaaS et à la faire évoluer en mode AGILE.

Une stratégie de déploiement progressif a été mise en œuvre, avec un double système de monitoring – Tableau de bord de recette des services bancaires et recette fonctionnelle par lot (1.1 – Référentiel, Gestion des prélèvements et appro – virt internationaux, 1.2 – Virements SEPA et autres services retours XML/CFONB240 effets, …).

Le premier lot composé du référentiel Trésorerie, des prélèvements SDD et des virements internationaux a été validé en 2 mois avec 7 groupes bancaires. Un outil d’analyse syntaxique a également été utilisé afin de « fixer » et corriger les anomalies, et limiter les itérations. Il faut noter une certaine hétérogénéité selon les partenaires bancaires, notamment au niveau contractuel.

La phase de parallel run et de prise en mains ont été réalisé sur 1 mois et demi, afin de s’assurer des échanges et remontée des prévisions / réalisations de bout en bout, avec la mobilisation des équipes.

En s’appuyant sur les compétences de FINServices pour le conseil, l’appel d’offres, la maîtrise d’ouvrage et l’homologation des services bancaires, sept banques ont été connectées en moins de 2 mois, en parallélisant les nouveaux services, dans le contexte COVID19.

L’association de tous les acteurs et contacts locaux a été primordial pour aboutir.

Plus d’informations :
Alexandre GAUDON, Responsable de la Trésorerie Groupe et Fusions – Acquisitions,
Le Gouessant - www.legouessant.com
Philippe HELAINE, Associé Gérant, FINServices, Conseil en Trésorerie, Solutions et Services bancaires - www.FINServices.fr

article
Solution de cash management, Modélisation et connectivité SWIFT chez BAOBAB Madagascar
Auteur(s) : Grégoire LECOMTE, BAOBAB et Philippe HELAINE, FINServices

Après avoir déployé en quatre mois, avec une démarche AGILE depuis le cadrage et l’appel d’offres, jusqu’à la mise en œuvre de la solution, le groupe BAOBAB vient de valider la connectivité SWIFT /EBICS TS associée à une plateforme de centralisation de la trésorerie et des paiements en mode SaaS.

Dans le cadre de la croissance de son activité en Afrique et en Chine, BAOBAB a notamment déployé une nouvelle solution de connectivité internationale et routage SWIFT MT940, avec les deux pays pilotes Madagascar et la France en deux mois.

La plateforme a été enrichie avec des liaisons via une banque de routage associée à la solution KYRIBA / PATH Finance, retenue suite à l’appel d’offres. Dans un contexte de fort développement, BAOBAB dispose d’une solution mutualisée à travers le réseau SWIFT pour couvrir les 10 pays actifs en Afrique Subsaharienne, Centrale et Afrique du Nord, ainsi que la Chine. Le groupe dispose de 1140 points services, avec +940 millions de flux de prêts déboursés.
Baobab, un des leaders dans l’inclusion financière digitale, offre ses services principalement à des particuliers, des micros et petites entreprises en Afrique et en Chine. La mission du groupe est de libérer le potentiel de ses clients en leur offrant des services financiers simples et faciles d’utilisation. Le groupe commercialise une large gamme de solutions numériques et mobiles permettant à ses clients de gérer simplement, rapidement et en toute sécurité leurs finances. Du crédit, de l’épargne et bien plus.

Compte tenu de la croissance des filiales internationales et de la stratégie d’excellence impulsée par Frédéric Vincent, Group CFO, BAOBAB a impliqué l’ensemble des équipes Finance / IT / Legal / Data, ainsi que l’équipe Baobab Banque Madagascar, pilote groupe et partenaires dès le cadrage. Le groupe a souhaité se doter des meilleurs services afin de faciliter le suivi du cashflow, en apportant une visibilité globale quotidienne, en les qualifiant et négociant à travers un appel d’offres dédié au cash management et modélisation.

Le service de relevés internationaux SWIFT MT940 a été implémenté en 2 mois, avec une intégration automatique via un service de routage bancaire, au-delà des liaisons EBICS TS pour la couverture des paiements en France avec les banques partenaires.

En s’appuyant sur les compétences de FINServices pour le conseil, l’appel d’offres, la maîtrise d’ouvrage et l’homologation des services bancaires sur la phase pilote, quatre banques ont été connectées en moins de 2 mois, avec des ateliers organisés sur Madagascar notamment avec la banque centrale. La conception de la plateforme et de la convention de trésorerie a intégré les meilleures pratiques de place, dans une logique d’agilité et recettage des services bancaires avec les pilotes.

L’association de tous les acteurs et contacts locaux a été primordial pour aboutir dans un délai optimum.

Plus d’informations :

Grégoire LECOMTE, Group Head of Investor Relations & Funding - BAOBAB - www.baobab.bz

Philippe HELAINE, Associé Gérant, FINServices, Enseignant Master Finance Trésorerie CNAM / Sorbonne - www.finservices.fr
article
Solution de cash management et connectivité SWIFT aux USA -Turquie - Chine chez COVENTYA
Auteur(s) : Laurent CAMUS, COVENTYA et Philippe HELAINE, FINServices

Après avoir déployé en cinq mois, depuis la conception de la convention, l’appel d’offres, jusqu’à la mise en œuvre de la solution, le groupe COVENTYA vient de valider la connectivité SWIFT MT940/EBICS TS associée à une plateforme de centralisation de la trésorerie et des paiements en mode SaaS.

Dans le cadre de son développement international, COVENTYA a notamment déployé une nouvelle solution de connectivité internationale et routage SWIFT MT940, aux USA, Chine et Turquie en deux mois.

La plateforme a été enrichie avec des liaisons de routage via un service bureau SWIFT et banque de routage selon le périmètre géographique. Dans un contexte de fort développement, COVENTYA dispose d’une solution mutualisée avec le réseau mondial SWIFT, couvrant plus de 200 pays.
Compte tenu du développement international initié chez COVENTYA notamment aux USA, Chine et Turquie, le groupe a souhaité se doter du service de relevés internationaux SWIFT MT940, avec une intégration automatique via un service bureau SWIFT international, au-delà des liaisons EBICS TS pour la couverture européenne, les ordres de virements internationaux, avec les banques de référence. Ce service facilite le reporting et le suivi du cashflow, en apportant une visibilité globale quotidienne. En s’appuyant sur les compétences de FINServices pour le conseil, la maîtrise d’ouvrage et l’homologation des services bancaires, trois nouveaux pays ont été connectés en moins de 2 mois, avec 4 nouvelles banques. La conception de la plateforme et de la convention de trésorerie a intégré les meilleures pratiques de place.

Les services de relevés internationaux reposent sur le format MT940 associé à un service de routage ; via une solution mixte selon le périmètre géographique (service bureau SWIFT / partenaire EBICS TS) avec un mandat de délégation au groupe (Access mandate, SWIFT instruction letter…). Le BIC du partenaire est utilisé en tant qu’intermédiaire. Le numéro de compte est spécifié (TAG25/50H) pour assurer le lettrage et l’intégration automatisée de bout en bout.

Après une phase de cadrage, une stratégie de connectivité par établissement « local » a été définie conjointement avec le management, renforcé par un plan d’assurance qualité et recettage du service. L’association de tous les acteurs et contacts locaux est primordiale pour aboutir dans un délai optimum.

La campagne de tests a permis d’homologuer la connectivité avec l’ensemble des partenaires bancaires, avec notamment China Construction Bank, Bank of China, Garanti Bankasi, PNC Bank, ainsi que les partenaires européens. Les délais varient de 1 à 2 mois en général, du fait du volet contractuel et disponibilité des équipes SWIFT. Il convient de s’organiser tant au niveau des ressources que de la stratégie de migration. FINServices peut également fournir des solutions de diagnostic des formats et accompagnement global sur les projets de centralisation de trésorerie, innovation digitale et de signature électronique SWIFT / EBICS TS, ainsi que sur l’optimisation des services bancaires.

Plus d’informations :

Laurent CAMUS, Group Financial Controller - COVENTYA - www.coventya.com
Philippe HELAINE, FINServices, Membre de l’AFTE - www.finservices.fr
article
Optimisation de la trésorerie, stratégie d’excellence et innovation chez LE GOUESSANT
Auteur(s) : Alexandre GAUDON, LE GOUESSANT et Philippe HELAINE, FINServices

Dans le cadre de la stratégie d’excellence opérationnelle portée par la direction générale et financière, une politique globale d’optimisation, de sécurisation et d’innovation a été mise en place. Après avoir déployé en trois mois, depuis l’atelier de conception jusqu’au déploiement du pilote, le groupe LE GOUESSANT vient de valider le nouveau module de conformité ACA Thetys en mode SaaS. La coopérative vient de réaliser un premier retour d’expérience au sein du forum UniverSwiftnet au Palais Brongniart dans le cadre de la conformité et lutte anti-blanchiment. Avec ses partenaires bancaires, l’implication des éditeurs et l’ensemble des services centraux, LE GOUESSANT accompagne le développement économique et social de son Territoire, au service de ses 4000 agriculteurs adhérents. Leader de l’alimentation Bio et aquacole en France, la coopérative cultive un modèle d’agriculture plurielle et durable et développe sa présence internationale …
Après une phase de cartographie et benchmark, la direction générale et financière ont initié une politique globale d’excellence opérationnelle sur 3 axes :

• Optimisation de l’ensemble des services bancaires du groupe à travers une consultation bancaire 2017/2020 avec 10 services (Relation, Encaissements, Décaissements, Financements, Placements, Cash Pooling, reporting EDI, protocole EBICS TS / SWIFTNet, eSignature, Flux internationaux temps réel et BlockChain)

• Sécurisation avec cartographie portant sur la séparation de tâches et le niveau de sécurité global de chaque flux (SCT, VSOT, VINT XML…) de bout en bout

• Innovation avec démarche agile et ateliers pragmatiques sur 15 actions clés, en sollicitant les partenaires du groupe et challengers.
Dans ce contexte, ACA a été retenu pour sa capacité à déployer une solution souple en mode SaaS sur le module de contrôles de conformité et pouvoirs bancaires et à la faire évoluer en mode AGILE. Avec un algorithme de contrôle Pays / Devises / Tiers, la solution intègre une approche multi-formats XML20022 et formats fixes de place, avec une mise à jour des listes de référence (UE/UN/US et DG TRESOR) dès le premier lot.

En effet, du fait des conditions de marché, du sourcing des matières premières et de son développement international, la coopérative a une couverture géographique mondiale avec des liens liés au trading import / export. Elle est le premier importateur sur le port du Légué à St Brieuc et intervient sur les nouvelles matières premières et les nouvelles origines avec un accent particulier sur le BIO. Dans ses métiers, la logistique est une fonction stratégique, avec la nécessité du juste à temps.

Avant tout, la mobilisation des équipes a été un facteur clé de succès, associé à un mandat et soutien de la direction générale / financière groupe. Nous pouvons souligner en particulier, les points clés à traiter sur le dossier :

• DSI – Architecture, exploitation sécurité, avec solution mixte interne Client / Serveur + module surveillance SaaS
• EDITEURS – Solutions de gestion de trésorerie / Contrôle Liste de sanctions / Pouvoirs bancaires / ERP
• SERVICES CENTRAUX avec le soutien de la Direction Générale / Financière Groupe
• FINSERVICES - Benchmark, consultations bancaires et éditeurs, conseil, déploiement
• ACA - recueil des besoins, ateliers conception / gestion des demandes d’évolution, implémentation, livraison et recette

Cette démarche pragmatique de progrès est dans la nature de la coopérative, et est naturellement le socle de la démarche collaborative. Bien entendu, les partenaires bancaires participent activement à la stratégie d’innovation sur les différents domaines cités. A suivre…

Plus d’informations :

Alexandre GAUDON, Responsable du contrôle de gestion et Trésorier Groupe, LE GOUESSANT - Philippe HELAINE, FINServices, Membre de l’AFTE - www.legouessant.com
Philippe HELAINE, FINServices, Gérant, Conseil en Trésorerie, Solutions et Services bancaires - Philippe HELAINE, FINServices, Membre de l’AFTE - www.FINServices.fr
article
Connectivité internationale SWIFT MT940 et Solutions de routage FileAct chez AGRIAL
Auteur(s) : Xavier TREGUER - AGRIAL / AFTE Bretagne Normandie et Philippe HELAINE - FINServices

Après avoir déployé en deux mois, une nouvelle solution de connectivité internationale et routage SWIFT MT940, le groupe AGRIAL vient de valider la connectivité aux USA, UK, Espagne et Portugal.

La plateforme a été enrichie avec des liaisons de routage via des partenaires par avenant SWIFTNet FileAct. Dans un contexte de fort développement et de croissance externe, AGRIAL dispose d’une solution mutualisée pour plus de 140 sociétés et 4Mds € d’activité, avec le réseau mondial SWIFT.
Compte tenu du développement international initié chez AGRIAL notamment aux USA, UK, Espagne et Portugal, le groupe a souhaité se doter du service de relevés internationaux SWIFT MT940, avec une intégration automatique via le protocole SWIFTNet. Ce service facilite le reporting quotidien. En s’appuyant sur les compétences de FINServices pour le conseil, la maîtrise d’ouvrage et l’homologation des services bancaires, quatre nouveaux pays ont été connectés en moins de 2 mois, avec 4 nouvelles banques.

Il s’agit de services de relevés internationaux au format MT940 associé à un service de routage ; via un partenaire déjà en production avec un avenant et mandat de délégation groupe. Le BIC du partenaire est utilisé en tant qu’intermédiaire. Le numéro de compte est spécifié (TAG25/50H) pour assurer le lettrage et l’intégration automatisée de bout en bout.

Il faut toutefois noter une disparité, chez certains établissements, sur la documentation (approche simplifiée avec l’avenant dédié SWIFTNet et plus lourde avec des échanges de lettres d’intention, POA…), au-delà des échanges en mode projet et construction technique. Ainsi, il est nécessaire d’intégrer ces spécificités de structuration, compte tenu des banques / pays à connecter, et leurs contraintes respectives. Enfin, le UK avec son sortcode apporte une spécificité.

Après une phase de cadrage, une stratégie de connectivité par établissement « local » a été définie conjointement, avec une démarche d’assurance qualité et montage du service. L’association de tous les acteurs de la relation et contact locaux est primordiale pour assurer une bonne réactivité et aboutir.

La campagne de tests a permis d’homologuer la connectivité avec l’ensemble des partenaires bancaires, dont les pilotes : Société Générale et BNP Paribas en routage avec notamment Bank of the West, Barclays, Caixa, Targobank … . Les délais variant de 1 à 2 mois pour certains établissements, en particulier du fait du volet contractuel ; il convient de s’organiser tant au niveau des ressources que de la stratégie de migration. FINServices peut également fournir des solutions de diagnostic des formats et accompagnement global sur les projets de centralisation de trésorerie et de signature électronique SWIFT / EBICS TS, en particulier.

Plus d’informations :

Xavier TREGUER, AGRIAL, Responsable Trésorerie & Financements Groupe, Délégué régional adjoint AFTE Bretagne Normandie - www.agrial.com
Philippe HELAINE, FINServices, Membre de l’AFTE - www.FINServices.fr
Extrait de www.finyear.com
article
Optimisation de la trésorerie, centralisation des paiements et connectivité EBICS TS chez VALFRANCE
Auteur(s) : Pierre-Antoine FERRU VALFRANCE et Philippe HELAINE FINServices.

Après avoir déployé en trois mois, depuis l’appel d’offres jusqu’à la mise en œuvre de la solution, le groupe VALFRANCE vient de valider la connectivité EBICS TS associée à une plateforme de centralisation de la trésorerie et des paiements en mode SaaS. Dans le cadre du projet d’entreprise de développement de la performance et de la qualité des services, une politique globale d’optimisation du cash management et de la trésorerie a été mise en place, avec une revue des conditions bancaires et de la gestion de la dette, une amélioration de son BFR / Cash-Flow et en bénéficiant des nouvelles conditions de marché optimisées. Avec ses partenaires bancaires et ces nouveaux services de paiements / trésorerie, le groupe VALFRANCE accompagne le développement économique et social de son Territoire, au service de ses 1400 sociétaires et 22 sites d’approvisionnement sur l’Oise et la Seine et Marne.
Par Pierre-Antoine FERRU, Directeur Administratif et Financier Groupe, VALFRANCE et Philippe HELAINE, Associé Gérant, FINServices, Conseil en trésorerie, solutions et services bancaires.


Assemblée Générale - Meaux 12/12/2016

Grâce aux nouvelles orientations stratégiques, le projet d’entreprise et ses axes (Performance / Territoire / Partenariat) ont été présentés aux sociétaires, en mobilisant les compétences de l’ensemble des salariés, avec de nouveaux outils de pilotage, connectés aux marchés, avec un cadre de mise en marché optimisé.

Dans ce contexte, la direction financière a initié une politique globale d’optimisation du cash management et de la trésorerie, avec la mise en place de 4 objectifs clés :

(1) Optimisation du BFR / Cash-Flow, avec priorité au cash management et la mise en place d’une nouvelle solution de gestion de trésorerie en mode SaaS,

(2) Sécurisation des paiements avec la mise en place d’un nouveau cadre protocolaire et signature électronique EBICS TS,

(3) Optimisation des conditions bancaires, financements, avec l’ensemble des partenaires bancaires,

(4) Intégration des flux avec l’ERP du groupe, contrôle et génération des écritures comptables.

Au total, les dettes financières nettes sont en baisse de près de 40%. Cette performance et désendettement réalisé du fait de l’amélioration du BFR conduisent à une amélioration des ratios clés, tant au niveau du Leverage ratio, que de l’indépendance financière.

Au préalable, la direction financière a souhaité lancer un appel d’offres pour la mise en place de la solution de gestion de trésorerie en mode SaaS et répondre aux deux premiers objectifs. En s’appuyant sur les compétences de FINServices pour le conseil, la maîtrise d’ouvrage et l’homologation des services bancaires, et la solution SAGE XRT / VIAFINANCE, l’ensemble de la plateforme a été déployée en moins de 3 mois, avec la signature électronique SWIFT et le nouveau cadre protocolaire, en partenariat avec les établissements bancaires.

Après une phase de cadrage, une stratégie de connectivité par établissement a été définie conjointement, avec une démarche d’assurance qualité et montage du service EBICS TS. L’association de tous les acteurs de la relation et équipe métier Finance /IT est primordiale pour assurer une bonne réactivité.

La campagne de tests a permis d’homologuer la connectivité avec l’ensemble des partenaires bancaires, avec un pilote en 1 mois.

Les délais variant de 1 à 2 mois pour certains établissements, en particulier du fait du volet contractuel ; il convient de s’organiser tant au niveau des ressources que de la stratégie de migration.

Pour répondre aux objectifs suivants, la direction financière a procédé avec l’appui de FINSERVICES à une démarche pragmatique sous forme d’ateliers associant les partenaires bancaires, avec benchmark et mise en place du nouveau référentiel de services bancaires, revue des contrats et conditions appliquées…

Plus d’informations :
Pierre-Antoine FERRU, Directeur Administratif et Financier Groupe, VALFRANCE - www.valfrance.fr
Philippe HELAINE, FINServices, Gérant, Conseil en Trésorerie, Solutions et Services bancaires - www.finservices.fr
article
Atelier Ambassade de Finlande / Retour d'expériences Migration SEPA
Auteur(s) : Philippe Hélaine FINServices

Intervenants :
• Olivier BORNECQUE, Président Honoraire AFTE, Comité national SEPA, Sponsor du projet SEPA, AVIVA
• Philippe HELAINE, Directeur - FINServices, Formateur AFTE
• David QUINQUIS, Directeur des services Trésorerie et Sociétaires, ASTERA Délégué régional adjoint – AFTE Normandie
Retrouvez les retours d'expérience SEPA présentés le 6 juin à l'ambassade de Finlande:
• Etat d’avancement de la migration SEPA en France & perspectives de migration SCT / SDD
• Bonnes pratiques migration - Axes de valeur ajoutée & optimisation des services bancaires - Cliquer ici

• Retours d’expériences :
- Olivier Bornecque – Projet Sepa Direct Debit chez un assureur
- Coopérative AGRIAL Caen – Mutualisation de la plateforme et migration SWIFTNet / SEPA – Multi-formats, SCT & retours XML PSR/CAMT
- ASTERA / CERP Rouen – Validation du Sepa Direct Debit et flux retours XML - PSR / CAMT054 -Cliquer ici
article
ASTERA / CERP ROUEN valide le nouveau prélèvement SEPA et les retours XML PSR/CAMT054, avec 4 groupes bancaires.
Auteur(s) : David Quinquis ASTERA et Philippe Hélaine FINServices

En moins de trois mois, le groupe ASTERA vient de valider sa connectivité bancaire aux normes SEPA. Après une phase d’ateliers de conception et de cadrage avec les partenaires, et l’appui de FINServices, les nouveaux formats européens SEPA ont été homologués, soit le SDD Core associé aux accusés de réception PSR et relevés d’impayés CAMT054. Dans un contexte de développement du groupe et des services aux pharmaciens, ASTERA dispose désormais d’une connectivité opérationnelle avec 4 groupes bancaires, au service des 7000 pharmacies membres de la coopérative, représentant en France plus de 4,6 Mds€.
Le règlement EU n°260/2012 a fixé la date de fin de migration vers le virement et le prélèvement SEPA au 1er février 2014. Il faut rappeler que la France n’a exercé aucune option pouvant être assimilé à un quelconque report de date.

Dans ce contexte, ASTERA a souhaité anticiper autant que possible la validation des nouveaux services bancaires cibles. La démarche projet a été initiée en partenariat avec les établissements bancaires du groupe dès décembre 2012, avec la réalisation d’ateliers de conception avec chaque banque, et l’appui de FINServices, afin de définir et spécifier l’ensemble des services et l’architecture fonctionnelle et technique.

Le groupe a retenu une solution interne au niveau de la base mandats et du référentiel, puis validé son nouveau module de prélèvements SEPA et communication bancaire. La validation des services SDD Core / PSR / CAMT054 a été réalisée avec les établissements bancaires avec des penny tests en production, après une phase de spécification et d’analyse syntaxique. La stratégie de migration est progressive et est planifiée au second semestre 2013 par banque.

La démarche de projet SEPA implique un véritable partenariat avec les partenaires bancaires, avec une phase de tests approfondis et des spécificités à prendre en compte selon les établissements. La réalisation d’une analyse syntaxique approfondie a permis d’être proactif et de faciliter la validation du SDD à savoir :

•Détection d’anomalie de conception / schéma XSD ISO & Pain008.001.02 (solution progicielle de marché non identifiée par l’éditeur dans sa release SDD du mois d’avril),
•Validation des cas de rejets techniques générés dans les jeux d’essai– IBAN invalide (ex : IBAN tronqué – AC01 incorrect account number),
•Contrôle préalable – règles EPC SDD Core,
•Réduction des rejets techniques et risques sur les pharmacies pilotes.
•Validation en temps réel avec diagnostic préalable et permettant un gain de temps avec les banques (2J de tests/banque)

Certaines banques sont encore en pilote / SDD Core / PSR / CAMT054 / AVIS SDD A PAYER sur EBICS… il convient d’être prudent et de migrer progressivement.

Plus d'informations:
www.astera.coop
www.finyear.com
www.finservices.fr
article
AGRIAL mutualise sa plateforme de paiements, en validant un service bureau SWIFTNet avec 16 établissements bancaires européens et régionaux
Auteur(s) : Xavier TREGUER AGRIAL et Philippe Hélaine FINServices

En moins de trois mois, le groupe AGRIAL vient de mettre en place une nouvelle plateforme de gestion des paiements et de la comunication bancaires aux normes SEPA / SWIFTNet. Avec plus de 80 services validés sur 16 établissements bancaires, la solution retenue permet de gérer l'ensemble des flux domestiques, internationaux et le nouveau format de virement européen SEPA. Dans un contexte de fort développement et de croissance externe, AGRIAL dispose désormais d'une solution opérationnelle mutualisée pour près de 100 sociétés et 3,3Mds € d'activité, au service de 10000 agriculteurs membres de la coopérative.
Compte tenu de la disparition du réseau X25 géré par Orange et du protocole ETEBAC au 30 juin 2012, AGRIAL a retenu le nouveau protocole SWIFTNet et le service bureau Euro Information associé à la plateforme SAGE Business Exchange. Le groupe a souhaité réinternaliser et pérenniser sa solution en regroupant les compétences de FINServices et Technospheris, afin d’installer, paramétrer, valider les services bancaires en moins de trois mois.

Le format de virement européen SEPA / XML20022 est désormais disponible pour l’ensemble des partenaires bancaires, au-delà des flux domestiques et internationaux CFONB en production.

Après une phase de conception à travers des ateliers fonctionnels et techniques, une stratégie de validation par établissement a été définie conjointement, avec une démarche d’assurance qualité proposée par FINServices. Après une phase pilote, la migration a été progressive par activité, compte tenu des spécificités du groupe. La démarche de projet SwiftNet / SEPA implique un véritable partenariat avec les partenaires bancaires, avec une phase de tests approfondis et des spécificités à prendre en compte selon les établissements.

Migration SWIFTNet / SEPA et mutualisation de la plateforme de trésorerie groupe
L’approche retenue a été pragmatique avec une forte réactivité & implication de l’équipe projet

Priorité à la migration des formats CFONB en production puis SCT,
Mise en place d’un service bureau de référence, avec équipe de conseil senior en contact direct avec les établissements bancaires,
Mobilisation des contacts bancaires & ressources EDI,
Mobilisation de l’équipe projet & trésorerie sur 3 mois de manière à progresser rapidement et valider les services cibles par banque.
Dans le cadre de ce projet, le département financements et trésorerie groupe propose désormais de nouveaux services aux activités / filiales du groupe, avec un service SWIFTNet temps réel, un service bureau centralisé (SWIFTNet FileAct – EuroInformation) et une large bibliothèque de formats (SEPA / XML...)

La volonté de mutualiser a été associée à un lotissement progressif du projet par phase, avec en priorité Numéro 1 la migration protocolaire avec un déploiement progressif par activité.

Plus d'informations:

www.finyear.com
article
Le Groupe BOURBON prêt pour le SEPA - Option Finance N°1034
Auteur(s) : Philippe Hélaine FINServices


Plus d'informations:
Articles l'AGEFI - Bourbon bascule sa trésorerie sur Swift et sur Sepa
article
Comment faire de meilleures prévisions de trésorerie - AFTE - La lettre du trésorier N°222
Auteur(s) : Philippe Hélaine FINServices

Trois questions à: Philippe Hélaine, directeur des financements et de la trésorerie Groupe Vedior France
• Pourquoi avez-vous mis en place des modèles de prévisions ?

Vedior, leader mondial du recrutement et travail temporaire a une activité très fortement corrélée avec le Produit Intérieur Brut, avec une forte spécialisation et une culture de marques. Il s’agit notamment de VediorBis, Expectra, L’Appel Medical en France (CA de 2,9 milliards et 86 millions d’EBIT en 2004). Aussi, depuis 2003, nous avons construit des modèles de prévisions d'activité à moyen terme, de manière à anticiper l'évolution du BFR et optimiser notre cash management. Notre suivi quotidien du cash-flow a été intégré au système d'information. A cet effet, nous avons consulté les principaux éditeurs de logiciels de trésorerie et pilotage de la performance, dans le cadre d’un appel d’offres. La modélisation développée repose sur des données mensuelles corrigées des jours ouvrés. Les techniques sont relativement simples à mettre en œuvre grâce aux outils statistiques disponibles (modèles SARIMA avec lissage) et donnent de bons résultats à court/moyenterme.

La solution budgétaire retenue associe deux modes de représentation : un budget en date d’opération et un budget en date de valeur (financial cash-flow forecast), ainsi qu’une bibliothèque d’états permettant soit de consolider la position cash, soit d’analyser un poste budgétaire ou de procéder à une analyse d’écarts, en lien avec le réalisé quotidien.

• Comment avez-vous choisi les éditeurs de logiciels ?

Nous avons lancé une consultation auprès de neuf éditeurs présélectionnés, pour la refonte et l’évolution du système d’information de trésorerie centralisé. Parmi les nouvelles fonctionnalités à valeur ajoutée, nous souhaitions pouvoir élaborer un budget de trésorerie quotidien sur douze mois glissants en date de valeur et date d’opération, offrant des fonctionnalités de duplication, simulation et historisation des versions, associé au reporting comptable IFRS. Le projet devait aussi permettre de faire évoluer l’architecture technique dans un contexte de sécurisation et de plan de continuité d’activité (site de secours).

Cette large consultation a permis d’obtenir un panel de solutions diversifié et concurrentiel.

En matière de budget de trésorerie et prévisions, de grandes disparités ont été constatées à la fois en terme de couverture fonctionnelle et de tarification, les offres allant du simple au quadruple. Compte tenu des résultats, il devenait nécessaire de procéder à des développements spécifiques dans le cadre d’un véritable partenariat. L’éditeur accepterait-il de faire évoluer sa solution en mutualisant les coûts avec des délais acceptables?

• Quel a été le résultat de la consultation?

A l’issue du traitement des réponses, nous avons retenu trois éditeurs en « short-list » : REUTERS et XRT sur le périmètre global, JGC Consultants pour une solution dédiée au budget de trésorerie et prévisions. Puis nous leur avons demandé de réaliser des cas de tests fonctionnels dans un environnement représentatif de la structure et des opérations traitées par Vedior France. Afin d’assurer le bon déroulement de la mise en production, les conditions de recette ont été définies lors de la conclusion du contrat. Les responsabilités et engagements de chaque partie contractante (niveau d’anomalies, conditions de maintenance des développements spécifiques...) ont été spécifiés pour cadrer les relations durant le déploiement et lors de la recette. Pour cela des avenants ont été ajoutés aux différents contrats standards.

Je retiendrai principalement quatre points:

• La priorité au « cash », aux prévisions et reporting associé doit être portée par le management et accompagnée d’une politique globale d’optimisation qui associe tant l’organisation que le réseau et son système d’information. Ses résultats peuvent accompagner formidablement le développement du groupe;
• comme l’a montré cet appel d’offres, le rapport couverture fonctionnelle/prix reste extrêmement hétérogène, le prix pouvant varier du simple au quadruple, avec des prérequis et une démarche structurée;
• pour répondre à nos besoins, nous avons retenu une solution mixte (XRT Universe & JGC CashSolve) avec une véritable démarche de partenariat, impliquant des développements complémentaires à l’offre initiale;
•enfin, la spécification par «module fonctionnel» a permis d’associer l’ensemble des utilisateurs et intervenants de manière à optimiser le système d’information, et garantir la réussite du projet.

Télécharger le dossier ici.










Philippe

A très bientôt
Bien à vous,
Philippe HELAINE


FINServices, Conseil en Trésorerie, Solutions et Services bancaires

linkedin

© FINServices - Tous droits réservés

webmaster : Thibaut Boissel